jeudi 2 avril 2020

Ouverture élargie des publications sur OpenEdition Books et OpenEdition Journals



95 % des contenus d’OpenEdition Journals et 80% des livres sur OpenEdition Books sont habituellement en accès ouvert. En réponse à des demandes de lecteur·ices et à l’appel lancé par de nombreuses institutions universitaires (voir notre précédent billet), OpenEdition a contacté les éditeur·ices de revues et de livres de ces deux plateformes pour leur demander l’autorisation d’ouvrir ou d’élargir les accès à leurs contenus durant la période de confinement liée à la pandémie. Plusieurs ont rapidement répondu pour donner leur accord et nous les en remercions chaleureusement ! Les accès seront progressivement ouverts sur les sites. Vous en trouverez la liste sur cette page, régulièrement mise à jour (dernière MAJ le 31 mars).

mardi 31 mars 2020

Covid-19 : recensement des facilités offertes par les éditeurs du fait de la pandémie








Nous souhaitons pouvoir relayer les initiatives des éditeurs pour aider le monde académique, et la population en général, à faire face aux conséquences de la crise sanitaire actuelle. Ce recueil d'initiatives peut également avoir un caractère incitatif auprès d'autres éditeurs.
Le recueil est mis à jour régulièrement (Dernière Modification, lundi 30 mars 2020)


Vous trouverez ainsi, pour une durée indéterminée, un nouveau lien en haut de la page "Bibliothèque numérique" de notre site web :

Recensement des facilités offertes par les éditeurs du fait de la pandémie

La BnF vous donne accès à des millions de ressources en ligne



À l’heure où chacun est incité à rester chez soi, la Bibliothèque nationale de France continue de mettre à la disposition de tous la richesse de ses collections et la diversité de son offre numérique. Vous souhaitez travailler, apprendre, vous détendre ou jouer ? Des millions de ressources sont accessibles en ligne sur les différents sites de la BnF. 



 

vendredi 27 mars 2020

Ressources numériques éducatives



Le ministère de l'Éducation nationale et de la Jeunesse met à disposition des enseignants et de leurs élèves un ensemble de ressources numériques éducatives permettant d'assurer une continuité pédagogique. Parmi les ressources disponibles figurent les banques de ressources numériques pour l'École (BRNE), les ressources de la plateforme ETINCEL ou les ressources d'éduthèque.

Continuité pédagogique en histoire-géographie


Cette page vise à rappeler quelques grands principes et à présenter quelques options techniques et pédagogiques permettant d'assurer au mieux une continuité pédagogique en histoire-géographie. Il ne vise pas à se substituer à ce que les académies, les établissements ou les équipes disciplinaires ont mis en place.

Pendant l’épidémie, faites de la géographie

Utiliser Géoconfluences pour se former

Géoconfluences propose plusieurs ressources sur l'épidémie en elle-même, par exemple : Des ressources pour la continuité pédagogique pendant le confinement et Lutter contre les fausses nouvelles à propos du coronavirus (covid-19)
La page Ressources pour les classes recense, par niveau, les articles de Géoconfluences dont la lecture peut accompagner la mise en œuvre des programmes.
Le tableau de synthèse des ressources pour les classes donne les liens vers les programmes, les fiches Éduscol et les sélections d’articles de Géoconfluences correspondant.
Pour les nouveaux programmes de lycée, une proposition d’itinéraires d’exemples et d’études de cas de la seconde à la terminale permet d’envisager une progression sur trois ans pour varier les espaces étudiés au cours des trois années de lycée.
La longueur des articles, sauf exception, est de 25 000 signes soit 7 pages A4. Un court résumé et des passages en gras permettent une lecture cursive pour ficher l’article ou y prélever des informations. Vous recherchez des articles plus courts ? Jetez un œil aux rubriques « carte à la une », « image à la une » et « notion en débat ».
L’annuaire des auteurs permet de rechercher un auteur et d’accéder à la liste de ses contributions sur le site.
La rubrique veille propose un suivi de l’actualité géographique : brèves, publications et parutions, informations sur les concours et les programmes, événements, liens à découvrir, revues de presse… Suivez-la sur le site ou sur Twitter et Facebook.
Le glossaire, en perpétuelle évolution, se compose de 1200 termes. Chaque année une centaine d’entrées sont ajoutées ou modifiées. Dans la colonne de droite, vous retrouverez des glossaires thématiques qui vous permettent d’approfondir un sujet.
C’est peut-être également l’occasion de découvrir des pages que vous ne connaissiez pas comme la carte interactive des articles, la liste des liens utiles, la page outils pour la géographie, ou encore la page Géographie en langues étrangères

Utiliser Géoconfluences pour préparer les concours

Outre la formation continue des enseignants, Géoconfluences s’est fixé pour objectif d’accompagner leur formation initiale en contribuant aux questions au programme des concours de recrutement.
La page Ressources pour les concours s’adresse aux candidats au CAPES et CAPLP internes et externes, agrégation interne et externe, concours d’entrée aux ENS, élèves de BCPST.
La page Préparer les concours d'enseignement avec les ressources de Géoconfluences (CAPES, CAPLP, agrégations) 2019-2020 est incontournable pour les candidats aux concours de l’enseignement. Ils y trouveront : la liste des questions au programme en géographie, les liens vers les textes de cadrage et, pour chaque question au programme, une sélection de ressources dans Géoconfluences.
Une page donne également des conseils pour les candidats admissibles au CAPES : Se préparer pour les oraux du CAPES externe à Châlons-en-Champagne.

Peut-on faire lire Géoconfluences aux élèves ?

La lecture de Géoconfluences est déjà largement pratiquée par les étudiants du supérieur, sur les conseils de leurs enseignants.
Dans l’enseignement secondaire, tout dépend évidemment du niveau de classe. Le site s’adresse d’abord aux enseignants. Il est toutefois possible, selon le niveau, de conseiller la lecture d’une partie d’article ou d’une entrée de glossaire, après adaptation éventuelle par l’enseignant (didactisation), avec plusieurs objectifs possibles : dégager l’idée principale d'un paragraphe ou d'une définition longue, approfondir un aspect du cours ou développer un exemple précis localisé. Ce peut aussi être l'occasion de travailler sur les caractéristiques d’un article scientifique (présence de références bibliographiques, neutralité de ton, citation des sources, exposé de la méthodologie...). À ce sujet voir aussi Internet, les sources et la géographie : enjeux civiques.
Les articles de Géoconfluences sont riches d’une iconographie abondante, souvent originale (cartographie, photographies que les auteurs ont pris sur le terrain). Les documents peuvent être extraits pour être utilisés avec les élèves. Les documents produits par les auteurs des articles ou par Géoconfluences sont tous libres de droits pour l’usage pédagogique dans la classe (et à la maison).
Certains enseignants s’emparent des ressources scientifiques de Géoconfluences pour construire des propositions pédagogiques. Par exemple sur Habiter la montagne himalayenne en 6e ou sur le risque requin à la Réunion.
Pendant la période de fermeture des établissements, l’ensemble du site restera accessible gratuitement et librement comme il l’a toujours été. Pour recevoir notre lettre d’information mensuelle par courriel, abonnez-vous ici.

Faire de la géographie en période de confinement


Depuis le 16 mars 2020, le mot d'ordre est de "rester à la maison". Nos vies ne tournent plus qu'au ralenti dans un espace de plus en plus réduit et contraint. A l'image de beaucoup d'autres pays, la France entière est confinée en raison du coronavirus (voir notre article sur la diffusion de la pandémie). 
Le terme même de confinement évoque l'idée d'isolement pour des prisonniers ou des malades. Au delà de l'enfermement subi, on peut y voir l'action de se retirer volontairement du monde pour se protéger mutuellement de l'épidémie, de faire un pas de côté pour réfléchir à soi, aux autres et au monde dans lequel on vit, à celui qu'on voudrait faire advenir. Toutes choses bien utiles dans une période inédite où l'épidémie nous isole et en même temps nous relie tous solidairement à l'échelle mondiale (voir la vidéo confinements solidaires).
Voici un "kit de survie" géographique en période de confinement (qui pourra servir aussi après l'épidémie !). Une manière de mettre à profit ce temps à part qui nous est donné, de ne pas vivre dans le repli et de garder une fenêtre ouverte sur le monde.